Comment la personne est devenue sacrée : une nouvelle généalogie des droits de l'homme

Nouveautés / Livres reçus au Fonds Ricœur - 1er trimestre 2020

 

Comment la personne est devenue sacrée : une nouvelle généalogie des droits de l'homme, Hans Joas, traduit de l'allemand par Jean-Marc Tétaz , Genève, Labor et Fides, Coll.   Le champ éthique, n° 64, 2016.

 

Sociologue allemand de renommée internationale, Hans Joas propose ici une généalogie des droits de l’homme qui dépasse la dichotomie traditionnelle entre héritage des Lumières et continuité issue du judéo-christianisme. Il propose ainsi de comprendre les droits de l’homme comme la «sacralisation», c’est-à- dire l’appropriation par des expériences subjectives intenses et affectives, de la personne humaine.


A l’inverse d’une conception philosophique qui postulerait la préexistence de valeurs, Hans Joas souligne la contingence historique de l’émergence des droits de l’homme et les expériences à la fois négatives (torture, meurtres de masse) et positives (reconnaissance du bien) qui en sont à l’origine. Il affirme enfin que l’histoire des droits de l’homme est celle d’une «généralisation des valeurs» qui ne peut être limitée à une culture spécifique, mais tend à l’universalité.


Présentation éditeur

 

Présentation dans le catalogue de la bibliothèque